Le regard sur soi

La fabrique des corps

La fabrique des corps, c’est d’abord une histoire de la réparation des corps, des prothèses au transhumanisme.

A travers le dialogue d’un jeune homme accidenté et amputé avec Ambroise Paré le père de la chirurgie moderne, Héloïse Chochois dresse l’inventaire stupéfiant d’inventivité des techniques de réparation et de remplacement des organes amputés. En creux se dessine le catalogue plus terrible des mutilations des corps violentés.

Dans cette histoire, c’est le corps humain désarticulé et démembré qui s’impose à nos yeux et à notre imagination. Un corps dont chaque partie peut être isolée par le dessin, entretenant l’idée qu’il n’est qu’une somme de pièces mécaniques interchangeables. A cette vision « frankensteinienne » que suggère le dessin (à la façon d’une planche anatomique) répond la sensibilité d’un récit et d’un personnage vivant dans sa chair l’amputation et l’adjonction d’une prothèse. Son expérience vécue remet en évidence la valeur inestimable de l’intégrité du corps humain et la souffrance longue de sa mutilation.

La fabrique des corps

Héloïse Chochois

Delcourt, 2017

© Éditions DELCOURT, 2017