Les publications d'Alberto Prod.

Mémoires et thèses

enjeux et stratégies de l’exposition de bande dessinée

mémoire par Pierre-Laurent Daures

EESI/Université de Poitiers 2011

L’exposition de bande dessinée constitue aujourd’hui une manifestation identifiée par le public et légitime au sein de l’agenda culturel. La question ne se pose plus de savoir s’il faut exposer la bande dessinée ; elle peut être désormais remplacée par une nouvelle interrogation : Pourquoi et comment exposer la bande dessinée ?

La suite sur le site de la Cité de la BD

alberto breccia, adaptateur virtuose de textes fantastiques

mémoire par Emilie Fabre

EESI/Université de Poitiers 2011

Ce mémoire explore les rapports privilégiés qu’entretient Alberto Breccia avec l’imaginaire fantastique et les stratégies graphiques et narratives mises en place par le dessinateur argentin pour représenter l’indicible dans ses adaptations en bande dessinée de textes fantastiques. Les enjeux et les difficultés que présupposent le passage d’un texte en bande dessinée sont particulièrement mis en évidence, ainsi que la question de la représentation, à travers les problèmes engendrés par la mise en images de l’événement fantastique précisément indescriptible et insaisissable.

La suite sur le site de la Cité de la BD

la transposition de la littérature à la bande dessinée : la mise en images chez alberto breccia

thèse par Laura Cecilia Caraballo

sous la direction de Sauvagnargues, Anne

thèse de doctorat (2016) - Université Paris 10 - Esthétique

Dans cette thèse, nous proposons des pistes pour une théorie visuelle de la bande dessinée à travers l’analyse de l’œuvre transpositive du dessinateur argentin Alberto Breccia. Étudier cet aspect de son œuvre constitue à notre sens le meilleur point de départ pour une étude focalisé sur la vertu plastique de la bande dessinée, le plastique dans l’image étant associé avec les matériaux et les procédés de celle-ci. La bande dessinée transpositive, regroupant les bandes dessinées qui adaptent des textes littéraires ou autres objets culturels, existe au moins depuis la naissance de cet art. Dans la pratique de la transposition l’œuvre transposée se réclame d’un lien direct et explicite avec un ou plusieurs textes ou récits antécédents. Toutefois, la transposition est un phénomène plus large que le simple passage d’une histoire d’un texte- source à une mise en image linéaire par une bande dessinée. Il existe, en effet, toute une dimension d’analyses qui concernent la dimension thématique et narrative ainsi que la dimension formelle, plastique, visuelle des procédés et modes de représentation. C’est ce dernier aspect qui nous occupe dans nos analyses car il nous semble que Breccia est l’un des premiers dessinateurs à explorer à l’occasion de ses transpositions littéraires toute une gamme de moyens nouveaux en bande dessinée...

La suite sur theses.fr

Articles sur

l'exposition

Exposition

entrée du dictionnaire esthétique et thématique de la bande dessinée

Pierre-Laurent Daures

Aujourd’hui installées dans l’agenda culturel, les expositions de bande dessinée semblent ne plus susciter de débat d’opportunité. Chaque année, plusieurs grandes expositions sont organisées dans des institutions culturelles prestigieuses, de la BNF au MAC de Lyon, en passant par la Cité de l’Architecture ou la Fondation Cartier. Une telle présence dans le paysage culturel français est relativement neuve, l’histoire des expositions de bande dessinée étant liée aux progrès de sa reconnaissance comme forme artistique...

La suite sur le site de NeuvièmeArt2.0  

© 2023 by Urban Artist. Proudly created with Wix.com