Femimutancia.jpg
Ph: Florencia Saracco. 

Jules / Femimutancia est un/une dessinat-eur-rice non binaire qui détestait la bande dessinée dans le passé, mais qu’aujourd’hui elle réalise et aime énormément. Depuis 2017 iel participe à des publications diverses et elle s’auto-édite.

Femimutancia

Alienígena

Alienígena est une histoire racontée à la première personne, en langage non-genré. Dans un récit intime, le personnage principal, un·e dessinateur·trice sans genre défini (gender fluid), nous présente différents moments de sa vie nous faisant part de son histoire. Chemin faisant, ielle nous apprend des éléments sur la relation avec son corps et son autoperception, le rapport aux autres, sa sexualité, son ressenti, ses rêves… Le monde extérieur est hostile, son rapport à elle·lui-même l’a pu être aussi : “Il y a des années, je détestais mon corps, c'est ce qu'on m'a appris.” La séquence de son déplacement en transport en commun nous montre à quel point le regard masculin porté sur sa corporalité le·la met mal à l’aise et l’agace. 

Créant des atmosphères chromatiques riches, cette bande dessinée à l’encre de chine et avec une mise en couleur numérique, transmet avec justesse l'environnement urbain qui caractérise la vie de nombreux·ses jeunes dans les grandes villes : petit appartement, concerts, rendez-vous sexuels sans lendemain.

Le rêve et l’imagination fuissionent dans la nuit qui achève le récit, lorsqu’il prend des airs de réalisme magique : un·e extraterrestre qui vient à sa rencontre et l'emmène dans un autre univers lors d'un rapport sexuel.

l y a des années, je détestais mon corps, c'est ce qu'on m'a appris

25-Femimutancia--.jpg